Lawless, maître du Yorkshire

5 mai 2019 - 18:29

Au terme d’une journée mouvementée dans les collines du nord du Yorkshire, ce sont finalement trois hommes qui se sont présentés ensemble dans la dernière ligne droite à Leeds. Si le tenant du titre Greg Van Avermaet s’offre cette dernière étape du Tour de Yorkshire, Christopher Lawless remporte le classement général profitant de sa maigre avance acquise la veille. Le Britannique devance finalement Van Avermaet de 2 secondes et son coéquipier chez Ineos, Edward Dunbar de 11 secondes.

La splendide Piece Hall de Halifax servait d’arène de départ pour la dernière étape du Tour de Yorkshire. C’est donc de ce lieu historique au Royaume-Unis où jadis se vendait et se négociait la laine du monde entier que les 108 coureurs s’élancent sur un parcours de 175 km jusqu’à Leeds, parsemé de 5 côtes. Le maillot bleu de leader de l’épreuve, le Britannique Chris Lawless (INS), était lui bien conscient que la défense de sa tunique serait ardue face à Kamp (dans la même seconde) ou le tenant du titre Greg Van Avermaet (CCC) pointé à seulement 6’’. 

Il faut attendre 4 kilomètres pour voir la première échappée se former comprenant neuf coureurs : Lafay (COF), McEvoy, Walker (tous deux MGT), Hivert (TDE), Rolland, Courteille (VCB), Irizar (EUS), Scott (SCB) et Hayter (GBR).  Leur avance atteint 2’ au  km 14. Au sommet de la première ascension, la Côte de Goose Eye (km 22), où Scott passe en tête, le peloton pointe à 2’10.

C’est ensuite au tour d’Arnaud Courteille de basculer en tête de la Côte de Barden Moor (km 39.5) alors que l’écart passe à 3’. Le premier sprint intermédiaire, disputé à Kilnsey (km 58) est remporté par Scott devant Irizar et McEvoy. Le peloton est alors pointé à 2’50’’. La troisième ascension, la terrible Cote de Park Rash permet à Courteille d’ajouter 4 points à sa besace de grimpeur. C’est après le sommet que l’équipe Ineos accélère en tête de peloton. L’écart va vite diminuer. A l’entrée de la zone de ravitaillement, l’écart passe à 1’20’’. A l’avant, McEvoy, à bout de force est le premier à lâcher prise, et même à abandonner la course.

La course va connaître un premier tournant dans la Côte de Greenhow Hill. A l’avant, trois hommes passent à l’offensive : Lafay, Hivert et Courteille alors que dans le peloton l’équipe Riwal du vainqueur hier, Alexander Kamp, accélère et procède à un premier écrémage, Au sommet, Courteille bascule en tête et s’assure virtuellement le maillot de meilleur grimpeur du Tour. Le trio de tête possède alors 30’’ d’avance sur un duo Rolland-Hayter et 55’’ sur le peloton.

La dernière ascension de la journée, la Côte d’Otley-Chevin, permet à un groupe de 29 favoris de reprendre Rolland et Hayter puis de se rapprocher du trio de tête. Si Courteille parvient à franchir le sommet en tête devant Hivert et Lafay, les leaders sont rapidement rejoints par Dunbar (INS), sorti en contre. L’Irlandais remporte le sprint de bonifications à 12 km du but et s’en va seul.

Dunbar est finalement repris par deux hommes : Van Avermaet (CCC Team) et son coéquipier et leader du Tour, Chris Lawless. A 5 kilomètres de l’arrivée, les hommes de tête possèdent 10’’ d’avance sur un quatuor comprenant Kamp (RIW) et 20’’ sur le groupe Froome. C’est toujours à trois qu’ils se présentent finalement sur la ligne droite d’arrivée. Au sprint, le tenant du titre Greg Van Avermaet s’impose devant Lawless et Dunbar, mais cette 5e édition revient bien au second du jour, maillot bleu depuis la veille à Scarborough. Lawless devient ainsi le premier Britannique à remporter le Tour de Yorkshire. Au classement général final, il devance Van Avermaet de 2’’ et Dunbar de 11’’, et termine également en tête du classement par points. Le maillot rouge de meilleur grimpeur revient au Français, Arnaud Courteille.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de Yorkshire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus